Comment réserver le vol le moins cher possible

Il y a beaucoup d'histoires tristes à raconter sur l'économie américaine, mais voici quelques bonnes nouvelles pour tout le monde, des capitalistes radicaux aux défenseurs des consommateurs: l'incroyable chute du prix de l'avion

"Come Fly With Me" de Frank Sinatra était l'album le plus vendu aux États-Unis pendant cinq semaines en 1958, mais l'ironie de sa popularité (ou peut-être de la source de son attrait ambitieux) est que pratiquement aucun d'entre nous ne pourrait prendre l'offre de "glisser les yeux étoilés" sur un avion avec n'importe qui en ces jours. Plus de 80% du pays n’avait jamais été dans un avion. Il y avait une raison simple. Voler était absurdement cher.

Et il y avait une raison simple pour laquelle voler était absurdement cher. C'était la loi.

Il y a beaucoup d'histoires tristes à raconter sur l'économie américaine au cours des 30 dernières années, mais voici une histoire heureuse pour tout le monde (à l'exception des compagnies aériennes), des capitalistes radicaux aux défenseurs des consommateurs les plus libéraux. Sortir le gouvernement de la question de la réglementation du ciel a entraîné un effondrement remarquable des prix des compagnies aériennes.

. et, même après la prise en compte de la hausse récente des redevances, le coût du vol par mile a également été réduit de moitié.

Une bonne histoire pour les consommateurs ne l'est pas nécessairement pour l'industrie du transport aérien, qui a prélevé 51 milliards de dollars entre 2001 et 2011 et a perdu de l'argent une année sur deux depuis 1981.

Alors, pourquoi les trois dernières décennies ont-elles été si bonnes pour les flyers? Et pourquoi ne l'apprécions-nous pas?

LA DEMOCRATISATION DE L'AIR

Si vous voulez une réponse en deux mots pour expliquer pourquoi les tarifs aériens ont tellement baissé depuis les années 1970, voici ceci: La déréglementation a fonctionné.

Avant 1978, les compagnies aériennes jouaient selon les règles de Washington. Le gouvernement a déterminé si une nouvelle compagnie aérienne pouvait se rendre dans une ville donnée, demander un certain prix ou même exister à la base. Avec une concurrence limitée, les compagnies aériennes avaient la garantie de réaliser un profit et prodiguaient aux voyageurs des services coûteux, assortis de tarifs aériens élevés. Le prix de l'argent et du tissu était prévisible: la grande majorité des Américains ne pouvaient pas se permettre de prendre l'avion.

Alors que les prix montaient en flèche au cours de la crise énergétique des années 1970, une équipe de sénateurs et d'économistes composée d'étoiles a décidé que Washington devrait cesser de choyer les compagnies aériennes. Écoutons un ancien ancien assistant du sénateur Ted Kennedy, Stephen Breyer (oh, oui, Stephen Breyer) qui examine le cas du libre marché qui a laissé les compagnies aériennes voler en solo:

En Californie et au Texas, où les tarifs n'étaient pas réglementés, ils étaient beaucoup plus bas. Le tarif San Francisco-Los Angeles était environ la moitié de celui de la liaison comparable et réglementée Boston-Washington. Et une compagnie aérienne intra-texane a affirmé que les agriculteurs qui traversaient l’État pouvaient voler pour encore moins d’argent - et transporteraient tous les poulaillers gratuitement.

Trois décennies plus tard, la leçon du Texas - si vous déréglementez le ciel, les prix des billets baisseront - a été appliquée dans tout le pays. La démocratisation de l'air est assez évidente à partir de l'agitation frénétique de tous les grands aéroports américains. Mais les statistiques sont aussi époustouflantes.

- En 1965, pas plus de 20% des Américains avaient déjà pris l'avion. En 2000, 50% du pays effectuaient au moins un vol aller-retour par an. La moyenne était de deux billets aller-retour.

- Le nombre de passagers aériens a triplé entre les années 1970 et 2011.

- En 1974, il était illégal pour une compagnie aérienne de facturer moins de 1 442 dollars US en dollars corrigés de l'inflation pour un vol entre New York et Los Angeles. En kayak, tout à l'heure, j'en ai trouvé un pour 278 $.

Pourquoi la déréglementation a-t-elle créé des prix aussi bas? "Voler n'est pas une nécessité vitale comme les frais de scolarité, le lait ou les médicaments, ni une dépendance, comme l'alcool ou la drogue", a déclaré John Heimlich, vice-président et économiste en chef de Airlines for America. "Lorsque vous rencontrez une concurrence intense pour un produit sensible aux prix, vos prix sont en baisse."

MACHINE vs. MACHINE: LES GUERRES DE PRIX

Dans l’affrontement entre compagnies aériennes et flyers, les deux camps disposent d’une arme redoutable. Les compagnies aériennes utilisent des ordinateurs pour déplacer les prix. Nous utilisons des ordinateurs pour trouver le prix le plus bas. C'est comme si un jeu de plusieurs milliards de dollars de chat et de souris se jouait entre des machines en concurrence, avec William Shatner au centre.

Lorsque les portes d'un avion se ferment, chaque siège vide se perd en argent. Le prix d'un billet devrait donc baisser à l'approche du décollage, n'est-ce pas? Faux. Comme vous le savez, les tarifs aériens augmentent dans les dernières heures. En effet, les circulaires de dernière minute ont tendance à être des gens désespérés (ils paient n'importe quoi) ou des hommes d’affaires dépensant pour leurs entreprises (ils paient n'importe quoi). Les compagnies aériennes doivent donc concevoir un système qui remplisse les objectifs suivants: vendre le plus de sièges possible, leur faire un profit, mais aussi laisser certaines places vides aux voyageurs désespérés.

Cela explique pourquoi le cycle de vie d'un billet d'avion ressemble à un roller coaster. Un siège est un siège est un siège, pourrait-on dire. Mais un billet vendu trois mois à l'extérieur ne vaut pas la même chose pour l'acheteur qu'un billet vendu le même jour. Vous pouvez donc payer 200 $ pour aller à Chicago et vous asseoir à côté de quelqu'un qui a payé 600 $.

La technologie complexe et étroitement gardée détenue par les compagnies aériennes crée un marché des prix extrêmement bas avec, non seulement des milliers de billets d'avion, mais des millions de billets d'avion, comme le rapporte Charles Fishman:

Continental lance environ 2 000 vols par jour. Chaque vol a entre 10 et 20 prix. Continental commence à réserver des vols 330 jours à l'avance, et chaque jour de vol est différent d'un jour de vol à l'autre. Le lundi est différent du mardi, le mercredi précédant Thanksgiving est différent du mercredi précédent. À tout moment, Jim Compton et Continental peuvent avoir près de 7 millions de prix sur le marché.

Alors que les compagnies aériennes s'efforçaient de rendre les prix bas impossibles à cerner, Internet rendait la recherche du prix le plus bas plus facile que jamais. À la fin des années 90, Expedia et Priceline ont lancé des technologies qui exploraient et organisaient les vols sur Internet par prix. La formule magique des compagnies aériennes a été transformée en une colonne de bonnes affaires.

Les conséquences sur les tarifs aériens sont évidentes: la transparence a accéléré la concurrence aux prix les plus bas. Les compagnies aériennes sont toujours en concurrence sur les horaires, les itinéraires et les services, tout comme à l’époque, mais maintenant que les vols ont déplacé le marché de masse, "les tarifs aériens déplacent les parts de marché", a déclaré Henry H. Harteveldt, analyste du secteur du voyage chez Atmosphere Research. "Les compagnies aériennes à bas prix comme Southwest, Jet Blue et Spirit sont autorisées à pénétrer le marché et à se développer." Alors que la réglementation avait un prix (moins de voyageurs), la déréglementation et les bas tarifs aériens ont créé leurs propres complications: service spartiate, compagnies aériennes en faillite et nouveau monde de redevances.

LA HAUSSE DES HONORAIRES (ET LE CAS POUR LES AIMER)

Les flyers détestent les frais. Mais nous pourrions apprendre à les aimer si nous les considérions comme des économies.

Après la déréglementation, les compagnies aériennes ont voulu préserver leurs maigres bénéfices dans un monde en ligne de prix transparents. Une solution consistait à proposer des tarifs basiques basiques et à régler les frais ultérieurement pour des équipements que la plupart des clients souhaiteraient. Aujourd’hui, les redevances aériennes ont augmenté pour atteindre 6 milliards de dollars, soit quatre fois plus qu'au cours des cinq dernières années. Il y a maintenant des frais pour les sacs, le WiFi, la nourriture, les casques, les mineurs non accompagnés, le service des urgences et pratiquement tout ce qui ne peut être décrit simplement comme "un adulte assis avec un sac à dos assis au milieu".

Pourquoi détestons-nous les frais s’ils maintiennent les prix de base bas? Comme nous sommes américains, Heimlich a déclaré: "C’est la manière américaine de vouloir un produit qui approche de la première classe pour un prix proche de zéro." Mais l'égoïsme culturel n'explique pas tout. Les chasseurs de bonnes affaires font l'expérience d'une ruée vers la dopamine (littéralement) lorsqu'ils trouvent des prix intéressants. Le goutte à goutte de frais supplémentaires atténue la joie de trouver un bon prix. Ils tuent notre buzz.

Si voler est si bon marché, pourquoi pensons-nous que cela coûte cher?

Lorsque US Airways et American Airlines ont annoncé leur méga fusion cette année, cela a provoqué une hystérie nationale, alors que les tracts affirmaient que le nouveau géant augmenterait douloureusement les prix. La réaction semblait ignorer que les consommateurs avaient profité de trois décennies étonnantes (et non durables) de vols pas chers, alors que le prix du carburant, qui représente plus du tiers du coût des billets d'avion, a augmenté de 260% depuis le début du siècle.

Entre la chute des prix, le 11 septembre, et l’inflation des prix du carburant, il ya eu 47 faillites de compagnies aériennes depuis 2001. Certaines entreprises sont mortes. D'autres ont fusionné. D'autres ont survécu avec des contrats plus minces. En raison de l'attrition et de la consolidation, un marché moins encombré pour le vol est inévitable.

Pourquoi n'apprécions-nous pas cet apogée du vol à prix avantageux? La première réponse, évidente, est que voler dans les airs avec une grosse machine alimentée par une ressource rare coûtera toujours un gros chiffre et que votre famille moyenne dépensera très peu d’énergie pour ajuster de grands chiffres en fonction de l’inflation. Si vous achetez un billet aller-retour New York-Columbus pour 280 dollars par an, entre 1986 et 2010, vous rendriez-vous soudainement compte, après 24 ans, que le prix réel de votre billet a baissé d’exactement 50%? Probablement pas. Vous penserez probablement, à juste titre, "Je suppose que voler pour l'Ohio coûte 280 $."

La deuxième raison, moins évidente, qui explique pourquoi nous ne reconnaissons pas la chute spectaculaire du prix des billets, est que les consommateurs moyens ne savent pas ce que devrait "coûter" un billet d'avion. Certains prix, nous savons, comme par cœur. Les parents connaissent le prix des chaussettes, les adolescents le prix des Cheetos et les collégiens connaissent le prix du PBR. Ces chiffres ne changent guère. Leur constance ancre une attente. Mais vite, quel est le * prix * d'un vol à destination de Los Angeles? Tu n'as aucune idée. Cela peut coûter entre 300 et 700 $, en fonction de l’itinéraire, de l’heure, du nombre de places restantes, du nombre de jours de préavis, etc.

Essentiellement, les Américains sont des experts, pas des mathématiciens. Ne nous demandez pas de deviner le coût réel de quelque chose, ni d’adapter l’inflation. Nous savons seulement comment cliquer sur le prix le moins cher. Et, pour les compagnies aériennes, c'est précisément le problème.

1. Gardez vos recherches top secret

Vous n'êtes pas fou de penser qu'un prix de vol a changé après une recherche effectuée plusieurs fois dans votre navigateur Web. Basé sur les cookies de votre navigateur, prix des vols faire augmente lorsque le site cherche à vous effrayer pour réserver le vol rapidement avant que les prix ne deviennent encore plus élevés. Recherchez toujours les vols en mode navigation privée ou privée pour connaître les prix les plus bas..

Dans Google Chrome ou Safari, l'incognito est activé en appuyant sur Commande (ou "Contrôle" si vous utilisez un PC), Maj, "N". Pour Mozilla Firefox ou Internet Explorer, appuyez sur Commande (ou "Contrôle" si vous utilisez un PC), Maj, "P". Cela ouvrira une nouvelle fenêtre du navigateur dans laquelle vos informations ne sont pas suivies, ce qui ne gonfle pas les prix lors de votre recherche. Remarque: si vous utilisez une ancienne version d'OS X, ouvrez Safari, puis cliquez sur «Safari» dans la barre de menus et sélectionnez «Navigation privée».

Vos cookies sont réinitialisés chaque fois que vous rouvrez une fenêtre de navigation privée. Donc, si vous voulez commencer par une table rase pour chaque recherche de vol (afin que vos recherches précédentes ne soient pas «mémorisées», ce qui pourrait faire augmenter les coûts), fermez toutes vos fenêtres de navigation privée, ouvrez-en une nouvelle, puis effectuez votre recherche de vol.

C'est le prix et non le lieu qui compte

Les voyages aériens à faible coût amènent les gens dans des endroits qu’ils n’ont jamais pensé visiter - mais pas nécessairement parce qu’ils réalisent leurs ambitions de voyage. Souvent, c'est simplement parce que la destination est la moins chère.

"Les passagers ont généralement un budget et sont souvent indifférents vis-à-vis de leur destination, dans la mesure où il s'agit d'une destination ensoleillée ou d'une destination historique, en fonction de leurs préférences", explique Michael Cawley de Ryanair.

"Alors, que ce soit à Cracovie ou à Prague, cela n'a pas d'importance. Ou si c'est à Alicante ou à Malaga, cela n'a pas d'importance. C'est le prix qui détermine cette demande."

Pour Richard Fry, le meilleur homme, qui organisait une fête entre amis pour son ami, le meilleur choix était Riga en Lettonie, car c’était «moins cher que Prague et Amsterdam» et le trajet ne prenait pas plus de temps que nécessaire pour se rendre à Liverpool ou à Manchester en train.

"C'est un peu une évidence, vraiment", dit Richard.

Cela se traduit par des hauts et des bas dans les prix. En seulement quatre jours, un billet Londres-Barcelone avec la compagnie aérienne irlandaise est passé de 57,99 £ à 35,34 £ à 28,14 £, puis à 41,74 £.

Chez Easyjet, tout est une question de "seaux". Sur chaque vol, des groupes de billets sont vendus dans une série de "seaux", les seaux vendus plus près du vol ayant des prix plus élevés, explique le directeur britannique Paul Simmons.

Cependant, alors que les derniers seaux ont généralement des tarifs plus élevés, il est possible de réduire les prix pour vendre tous les billets dans un seau particulier afin de doper les ventes et de passer au seau suivant, à prix plus élevé.

Et si la demande en vol est faible, le système risque de ne jamais atteindre les catégories les plus onéreuses.

"Cela n'accélère pas du tout s'il s'agit d'un vol à faible demande. Par conséquent, il risque de ne jamais atteindre les compartiments finaux, il peut simplement poursuivre sur une trajectoire plus basse", a déclaré M. Simmons.

C'est ce qui semble s'être produit avec le vol Easyjet à destination de Berlin, le 12 avril.

Les recherches effectuées dans le cadre du programme BBC, Vols et vols: à l'intérieur des compagnies aériennes low cost, ont montré que si vous aviez réservé le 13 mars, vous auriez payé 90,99 £. Mais le 10 avril, deux jours seulement avant le vol, le prix du billet avait augmenté de 9 £ à 99,99 £.

2. Utilisez les meilleurs moteurs de recherche de vol

Tous les moteurs de recherche ont gonflé les coûts de vol dans le cadre de la réduction des coûts des compagnies aériennes. Certains moteurs de recherche (par exemple, Expedia) gonflent régulièrement beaucoup plus que d’autres (voir la liste ci-dessous). Il est utile de se familiariser avec les sites offrant les meilleurs prix.

Comment économiser

Alors, comment pouvez-vous essayer d'obtenir le meilleur tarif?

"Les jours de la semaine varient. Les mardis seraient notre jour le plus faible du point de vue des recettes", déclare Paul Simmons. "Donc, si vous êtes flexible, disons que vous pouvez voler pendant vos vacances d'été du mardi au mardi, plutôt que du samedi au samedi, vous économiseriez probablement de l'argent."

En outre, vérifiez les sites de comparaison car British Airways, souvent considérée comme une compagnie aérienne "à service complet" plus onéreuse, était parfois moins chère que celles connues sous le nom de compagnies aériennes "à bas coût".

Sur le trajet vers Barcelone, par exemple, BA était meilleur marché que Easyjet pendant la majeure partie de la période. Il aurait été moins coûteux de voler avec Easyjet six semaines avant le vol et quelques jours juste avant le décollage.

Et même si Ryanair était toujours le moins cher, ils desservent souvent différents aéroports, plus éloignés du centre-ville.

Simon Calder, qui surveille le secteur depuis de nombreuses années, avertit les consommateurs de ne pas confondre les compagnies aériennes "low cost", qui fonctionnent le moins cher possible, avec des "bas tarifs", ce que les clients paient pour voler.

"Une compagnie aérienne à bas coût" signifie une compagnie aérienne dont les coûts sont bas, pas nécessairement une compagnie aérienne dont les tarifs sont bas ", a déclaré M. Calder.

"Une compagnie aérienne à bas coûts peut avoir des tarifs très élevés. Une compagnie aérienne à coûts élevés peut avoir des tarifs très bas. L'important est que les compagnies aériennes à bas coûts soient: moins vos coûts sont bas, plus vous aurez de chance de pouvoir faire un bénéfice et offre - la plupart du temps - une valeur décente à vos clients. "

Vols et vols: À l'intérieur des compagnies aériennes low cost, sera diffusé sur BBC Two le jeudi 20 juin à 21h00.

Auteur: Pleasance Coddington (2478 messages)

Pleasance est un écrivain britannique spécialisé dans les voyages et spécialiste du contenu en ligne. Elle a écrit pour de nombreuses publications et sites, notamment Wired, Lucky, Rough Guides et Yahoo! Voyage. Après avoir travaillé pendant six ans sur le contenu et les médias sociaux chez VisitBritain, elle est maintenant responsable du contenu global et des médias sociaux pour Cheapflights.

Comment nous d>

Nous avons vérifié le prix des billets depuis un certain nombre de villes européennes populaires quittant Londres le 12 avril 2013.

Nous avons choisi un vol par compagnie aérienne et par destination. Chaque jour pendant six semaines avant le départ, nous avons enregistré le prix le plus bas disponible pour ce vol sur le site internet de la compagnie aérienne

L'objectif était de suivre l'évolution des tarifs plutôt que de comparer les prix

Comme les vols partent à différentes heures de la journée et se rendent au départ et à destination d'aéroports différents, il n'est pas possible de comparer directement les compagnies aériennes.

Vols Berlin:

Ryanair et Easyjet de Londres Stansted à Berlin Schoenefeld

BA de Londres Heathrow à Berlin Tegel

Vols Barcelone:

Easyjet et BA de Gatwick à Barcelone

Ryanair de Stansted à Barcelone Gérone

Vols Rome:

Easyjet et BA de Londres Gatwick à Rome Fiumicino

Ryanair de Londres Stansted à Rome Ciampino

Qu'est-ce qui était inclus dans ces tarifs?

Ryanair et Easyjet inclus les taxes, les frais administratifs et les frais de réservation, l'enregistrement en ligne, mais pas de bagages enregistrés

BA inclus taxes, frais administratifs et de réservation, et un bagage enregistré - à l'exception du vol Barcelone qui n'incluait pas de bagage enregistré

Utilisez-les pour réserver

  • Skyscanner (ou téléchargez l'application) (notre choix # 1)
  • Chien de garde de billet d'avion (bon pour tarifs de vente et d'erreur - voir le conseil # 6)
  • Momondo (un large moteur de recherche qui présente parfois des tarifs moins chers que Skyscanner)
  • Kiwi.com ( combine toutes les compagnies aériennes créer des itinéraires moins chers que de réserver avec une seule compagnie aérienne - voir le conseil n ° 9)
  • Cheapoair
    • NOUVEAU: coupon exclusifpour les lecteurs de Thrifty Nomads: Jusqu'à 50 $ de rabais avec code promo THRIFTY50
  • AirWander (vous permet prolonger les escales en escales à visiter 2 destinations avec 1 voyage - voir le conseil # 7)
  • JetRadar (comprend les compagnies aériennes budget , ce que beaucoup de moteurs de recherche ne font pas)
  • Google Flights (bon outil pour comparer rapidement les dates de vol - pas habituellement les meilleurs prix)

À partir de 2019, la plupart les compagnies aériennes budget apparaîtra maintenant dans les moteurs de recherche généraux que nous recommandons (mais PAS Sud-Ouest). Toutefois, si vous souhaitez être sûr à 100%, vous pouvez effectuer une recherche supplémentaire sur les compagnies aériennes régionales (nous en avons répertorié ci-dessous un grand nombre).

Enfin, aucun moteur de recherche n'est toujours parfait (bien que Skyscanner soit le meilleur). En tant que tel, vous devrez peut-être essayer une combinaison de moteurs de recherche pour vous assurer de ne manquer aucun résultat. Il ne semble pas que ce soit le vol le moins cher 100% du temps.

3. Identifiez le jour le moins cher pour vous envoler

Bien que de nombreuses théories existent autour de la réservation le mardi pour économiser de l’argent, la réalité est il n'y a pas de vérité cohérente à exactement quels jours sont les moins chers pour voler. La plupart du temps, il est moins coûteux de partir un jour de semaine, bien que ce ne soit pas toujours le cas. Votre meilleure stratégie consiste à obtenez un aperçu rapide des prix pour un mois entier pour voir quels jours sont les moins chers pour votre itinéraire spécifique. Voici comment:

Étape 1. Visitez le site Web de Skyscanner ou téléchargez l'application.

Étape 2. Entrez vos villes de départ et d'arrivée

Étape 3. Sélectionnez «aller simple» (même si vous effectuez un vol aller-retour - vous déterminez simplement les jours les moins chers pour un départ en avion)

Étape 4.Sur un ordinateur: cliquez sur "Départ", mais au lieu de saisir une date, sélectionnez "Mois entier", puis "Mois le moins cher", pour pouvoir parcourir toutes les dates et déterminer celle qui est la moins chère. Appuyez sur «Rechercher des vols» pour voir facilement quelle date est la moins chère.

Dans l'application mobile: Touchez la date de départ, puis changez l'affichage en «Graphique». Vous pouvez facilement glisser à gauche et à droite pour trouver la date la moins chère, puis appuyez sur l’un des bars pour voir le prix.

Répétez ces étapes pour votre vol retour, le cas échéant. Vous pouvez toujours réserver un aller-retour en une seule réservation, mais cette procédure vous permettra de voir quelles dates sont généralement les moins chères pour un aller-retour pour votre vol aller-retour.

Kiwi.com et Google Flights fonctionnent de la même manière que Skyscanner, ils ont également une vue cartographique, vous permettant ainsi de savoir où se trouve l’aéroport. Hopper propose également une analyse des prix et un suivi des fluctuations (c’est-à-dire quand il est préférable de voler).

4. Volez gratuitement avec des points

Le vol le moins cher que vous pouvez réserver est gratuit, et le moyen le plus simple de le faire est d'utiliser des points. Si vous n'en avez pas, ne vous inquiétez pas - vous inscrire en n'utilisant qu'une seule carte de crédit Rewards et en dépensant le minimum de dépenses peut vous rapporter un bonus important, souvent suffisant pour un vol gratuit!

Vous pouvez vous inscrire pour obtenir une carte de récompense aérienne qui rapporte des points à une compagnie particulière ou une carte de récompense de voyage plus générale vous permettant d'échanger des points auprès de nombreuses compagnies aériennes. En tant que carte de débutant, nous recommandons le Chase Sapphire Preferred. Vous pouvez gagner jusqu'à 60,000 en points de bonus après avoir dépensé 4 000 $ au cours des 3 premiers mois suivant l’ouverture de votre compte. Ça vaut la peine $750 lorsqu’ils sont échangés via Chase Ultimate Rewards, et plus que suffisant pour un vol domestique. Il n'y a pas non plus de frais de transaction à l'étranger, c'est donc la carte de crédit de voyage polyvalente parfaite. Vous pouvez comparer cette carte avec d’autres cartes de crédit de premier plan.

Chase Sapphire Preferred

  • 60,000 points de récompense (valeur $750) après avoir atteint la dépense minimale de 4 000 $ au cours des trois premiers mois
  • 2x points lorsque vous dépensez en voyages ou en dîners dans le monde entier
  • Peut transférer vos points de fidélité vers les principaux programmes de fidélisation des compagnies aériennes et des hôtels
  • Pas de frais de transaction à l'étranger
  • Frais annuels: 95 $
  • Apprenez à postuler

Avez-vous votre propre entreprise? Alors considérez le Encre Business préféré carte de crédit au lieu de cela, où vous pouvez gagner 80 000 points de bonus après avoir dépensé 5 000 $ dans les 3 premiers mois de l'ouverture du compte. Ça vaut la peine $1000 grâce à Chase Ultimate Rewards. Vous gagnerez également 3 points par dollar sur les premiers 150 000 $ dépensés dans certaines catégories d’achat d’entreprise, et 1 point par dollar sur tous les autres achats. Comparez cette carte avec d'autres cartes ici.

Nous vous recommandons d’utiliser votre carte pour les achats de tous les jours et de la traiter comme de l’argent comptant, en utilisant uniquement l’argent que vous avez à la banque et en réglant votre solde tous les mois. De cette façon, vous ne percevrez aucun intérêt et vous obtiendrez vos points gratuitement!

Pour en savoir plus sur la maîtrise des points de voyage, consultez notre guide Comment obtenir des vols gratuits avec des cartes de crédit et des points pour tout ce dont vous avez besoin pour commencer.

6. Recherche d'erreur de vol et de tarifs de vente

Les compagnies aériennes font parfois des erreurs lors de la publication de leurs tarifs, ce qui conduit à des vols à prix très réduits. Cela peut se produire pour diverses raisons: erreurs de conversion monétaire, problèmes techniques ou erreurs humaines. Si vous savez où trouver les tarifs d'erreur des compagnies aériennes, vous pouvez économiser de grosses sommes sur un billet.

Notre guide détaillé explique comment trouver facilement les taux d'erreur. Fondamentalement, AirFare Watchdog et Secret Flying sont d'excellentes ressources pour trouver des erreurs de vente et des prix de vente, car ils ont réduit les taux de vente de billets en un seul endroit. Une autre approche intéressante consiste à rechercher des vols pour un mois entier à l'aide de Skyscanner (Conseil n ° 3 de cet article). Cela vous permettra de repérer facilement un tarif considérablement réduit par rapport à ce qui est affiché ce mois-ci et nous a deux fois aidés à trébucher sur des tarifs d'erreur nous-mêmes.

Ci-dessous est un temps réél liste des meilleurs tarifs du jour depuis AirFare Watchdog.

7. Réservez des vols de correspondance vous-même pour moins

Si vous prenez un vol qui implique un transfert, par exemple du Canada vers l'Australie, ce qui implique généralement le Canada vers Los Angeles, puis entre Los Angeles et l'Australie, par contre, ne devrait pas réserver d'escale courte. Je répète: ne réservez pas d'escales qui sont des heures d'intervalle! Cette approche est pour ceux qui veulent créer un Additionnel destination de quelques jours ou plus, avant de prendre leur prochain vol. La seule exception est lors de la réservation avec Kiwi.com, qui offrir leur propre garantie sur les vols de correspondance même s’ils ne font pas appel aux mêmes partenaires aériens.

Tout d’abord, faites vos recherches: existe-t-il des compagnies aériennes à bas coût uniques au pays où vous voyagez? et où vous allez? Réserver avec une compagnie aérienne australienne à bas prix (Jetstar) de Sydney à Honolulu, puis une compagnie américaine de Honolulu à Montréal nous a permis d'économiser plus de 400 $ par vol entre l'Australie et le Canada plus tôt cette année. Cela nous a permis de créer une escale économe de cinq jours à Hawaï sur le chemin du retour, ce qui était moins épuisant et beaucoup moins cher! Kiwi.com et AirWander sont tous les deux un excellent moteur de recherche pour révéler des itinéraires moins chers comme celui-ci, impliquant plusieurs compagnies aériennes.

Vous pouvez même réserver le vôtre plusieurs jours escales, vous permettant essentiellement de voir 2 destinations pour le prix d'1. Plutôt que de passer une journée assise à l'aéroport, vous pouvez passer plusieurs jours à explorer la ville dans laquelle vous vous couchez. AirWander est un moteur de recherche spécialisé dans ce domaine. Indiquez votre origine, votre destination finale et le nombre de jours que vous souhaitez faire escale. AirWander vous renverra une liste des lieux que vous pourrez visiter lors de votre escale, souvent même moins chers qu'un moteur de recherche de vol régulier! Pour apprendre à le faire, lisez notre guide sur Comment obtenir des séjours étendus gratuits et pirater un voyage en deux.

8. Trouvez l'endroit le moins cher pour voler

Que vous sachiez exactement où vous allez ou que vous souhaitiez simplement trouver le pays le moins cher possible pour vous envoler, Kiwi.com est un excellent outil pour commencer à voyager et économiser beaucoup d’argent. Montez sur leur site et entrez votre ville de départ, puis sélectionnez une plage de dates pour voler. Les coûts approximatifs apparaissent ensuite dans des centaines de pays du monde entier à partir de votre point de départ, tandis que la liste des destinations est triée par prix, vous permettant ainsi de connaître le lieu le plus rentable où vous puissiez voyager.

9. Mélanger et assortir les compagnies aériennes

Kiwi.com brille vraiment par la manière dont il mélange et correspond aux compagnies aériennes afin de trouver les prix les plus bas. Par exemple, vous voulez peut-être aller à Rome, en Italie, depuis Washington, aux États-Unis. Un moteur de recherche de vols typique ne suggérera que des itinéraires en provenance d’une seule compagnie aérienne et de ses partenaires. Un exemple de recherche sur Expedia indique le trajet le moins cher comme 631,20 $ USD via TAP Portugal.

Kiwi.com, d’autre part, associera les compagnies aériennes (y compris les compagnies aériennes). les compagnies aériennes budget) afin de vous trouver l'itinéraire le moins cher. Pour les vols long-courriers en particulier, cela peut faire une énorme différence. La même recherche sur Kiwi.com renvoie un itinéraire à 459,80 USD via JetBlue, Norwegian Air et Vueling. C'est une économie de $ 171.40 USDet le temps de trajet est encore plus court!

Généralement, réserver un voyage entier auprès de différentes compagnies aériennes serait risqué. Par exemple, supposons que votre premier vol avec JetBlue ait été retardé et que vous avez manqué votre vol de correspondance avec Norwegian Air. Comme les compagnies aériennes ne sont pas associées les unes aux autres, Norwegian Air n'a aucune obligation de reprogrammer votre vol gratuitement, vous perdriez donc votre argent. Kiwi.com à la place offre leur propre garantie, qui couvre les changements d’horaire, les retards de vol et les annulations. Tant que vous contactez Kiwi.com dès que vous êtes au courant du retard, il vous fournira un autre vol de correspondance ou un remboursement complet, à votre discrétion. Nous n’avons pas utilisé cette garantie nous-mêmes, mais cela sonne certainement comme un moyen attrayant de réduire le risque d’un vol économe!

10. Pensez aux tickets de ville cachée

Les voyageurs ont découvert depuis longtemps un truc connu sous le nom de vols «ville cachée». En bref, parfois un vol qui connecte dans une ville où vous voulez aller est moins cher que d'y aller directement. Alors au lieu de cela, vous réservez ce vol pas cher qui connecte dans la ville de votre choix et descendez là sans prendre la connexion en cours.

Cela devrait aller de soi que c'est risqué pour de nombreuses raisons. Voici quelques facteurs à considérer:

  • Si vos bagages sont enregistrés, ils peuvent aller à la destination finale. Pour cette raison, avec un ticket de ville caché, il est préférable d’avoir uniquement des bagages à main.
  • Vous n'êtes peut-être pas autorisé à sortir de l'avion (si le même avion poursuit sa route jusqu'à sa destination finale).
  • Les compagnies aériennes peuvent détecter que vous n'avez pas pris votre correspondance. Les conséquences sont difficiles à dire, d'autant plus que les gens manquent constamment des vols.

Il existe maintenant un moteur de recherche Web qui trouve pour vous des billets de ville cachés. Il s’appelle Skiplagged et a même été poursuivi en justice par United Airlines qui était en colère à propos de ce hack discutable. Nous n'avons jamais utilisé l'approche de la ville cachée, mais j'en connais plusieurs qui en ont fait, et ils ont réalisé des économies économes. À utiliser à vos risques et périls!

11. Acheter des vols en vrac

En règle générale, vous obtiendrez un meilleur rapport qualité-prix sur vos billets d'avion si vous achetez plus en même temps, mais uniquement s’ils font partie de la même compagnie aérienne, ou de compagnies appartenant à la même alliance (par exemple, Star Alliance). Par exemple, un billet aller-retour de New York à Londres avec United Airlines sera moins cher que deux billets aller simple.

Vous pouvez également en profiter sur vols multi-villes. Par exemple, Virgin Atlantic propose des liaisons entre New York et Londres, entre Londres et Shanghai et entre Shanghai et New York. Si vous réservez tout cela en même temps en utilisant le recherche multi-villes Avec Skyscanner, vous économiserez de l’argent sérieux.

Une autre façon d'acheter en gros des vols à moindre coût est d'utiliser billets du tour du monde et laissez-passer régionaux. Ce sont des billets spéciaux proposés par des alliances de compagnies aériennes qui vous permettent de parcourir le monde, un continent ou un pays à un tarif réduit. Pour apprendre à les réserver, ne manquez pas de consulter notre guide ultime des billets de tour du monde.

Cela dit, il est parfois difficile de réserver quelques vols séparés avec des compagnies aériennes à bas prix. encore moins cher que ce que les compagnies aériennes partenaires peuvent offrir. La seule façon d’en être sûr est d’utiliser un site tel que Skyscanner, d’indiquer vos destinations, d'effectuer des recherches selon plusieurs villes ou de revenir par rapport à plusieurs réservations aller simple, et de vous comparer.

12. N'oubliez pas les compagnies aériennes locales

Les moteurs de recherche ci-dessus sont excellents, mais ils n'incluent pas toujours les petites compagnies aériennes, en particulier sur les itinéraires les moins réservés et / ou dans les régions éloignées. Si vous volez dans un endroit obscur, recherchez sur Google et demandez s'il existe une compagnie aérienne locale. En Amérique du Sud, nous avons appris que le LADE Air en Argentine (géré par l’armée) propose des vols pas chers pour Patagonia, qui ne sont bien sûr pas répertoriés dans les moteurs de recherche en masse.

Lorsque vous trouvez de petites compagnies aériennes, même si elles sont répertoriées dans les résultats d'un moteur de recherche, il est souvent utile de consulter le site de la société, ce qui peut révéler des offres en ligne exclusives qui ne figurent pas dans un moteur de recherche standard. Par exemple, lors d’un vol dans l’Ouest canadien, j’ai trouvé que Hawk Air, une petite entreprise locale, propose des offres hebdomadaires certains jours. Assurez-vous de vérifier!

13. Si vous savez où et quand vous allez, n'attendez pas pour réserver

Il est rare que les billets d’avion soient moins chers à l’approche de votre date de départ, surtout si vous devez voler à une date donnée. Les compagnies aériennes à bas prix offrent généralement des tarifs bas comme prix de base et, à mesure que ces billets se vendent, les coûts restants augmentent. Ceci est très typique en Europe et en Australie. Si vous savez où et quand vous allez, n'attendez pas pour une vente inconnue. Plus souvent qu'autrement, vos plus grandes économies proviennent de la réservation à l'avance lorsque vous le pouvez.

14. Vérifiez s'il est moins cher de payer dans d'autres devises

Avant de réserver un vol, contre>Une note importante en faisant cela : assurez-vous d’utiliser une carte de crédit sans frais de transaction à l’étranger, sinon vos tentatives d’économiser de l’argent seront perdues! Notre article sur les questions d’argent pour les voyageurs du monde entier peut vous aider à choisir les meilleures cartes de crédit pour vos voyages.

Le Gist Thrifty

  • Utilisez le bon moteur de recherche pour réserver des vols - Skyscanner (téléchargez l'application) est notre préférée et peut vous aider à trébucher sur les tarifs en erreur
  • Toujours rechercher incognito pour des prix cohérents
  • Obtenez assez de points pour un vol gratuit en vous inscrivant pour une carte de crédit de récompenses de voyage et en l'utilisant pour vos achats de tous les jours. Notre choix n ° 1 est le Chase Sapphire Preferred.
  • Consider booking multiple legs of a long-haul flight individually to slash costs, or even extend your layover to visit 2 places for the price of flying to 1
  • Buy flights in bulk – return and multi-city tickets are usually cheaper than multiple one-way tickets
  • Don't wait on seat sales – your savings are generally bigger the further ahead you book

Do you have some sneaky techniques to save big on flights? Any budget airlines you see missing here? Share below to spread the thrifty love! And for more guides like this, like us on Facebook, Twitter, or subscribe to our newsletter!

Our website contains some affiliate links in relevant areas. This means we get a small commission, at no extra cost to you, for recommending a product we personally use, trust, and own.